Voyage en Corée du Sud (Mars)

Voyage en Corée du Sud (Mars)

Je m’écarte un peu l’espace d’un article (ou deux) de du titre du blog qui signifie je le rappelle « au Japon » pour vous conter mes fabuleuses histoires (?) au pays du matin calme, autrement dit la Corée du Sud.

C’était au début du mois de mars dernier, voyage relativement court de quatre jours au coeur de l’hiver coréen.

DSC_0236

Ne parlant évidemment pas un traître mot de la langue locale (excepté bien sûr « bonjour », « merci » et toutes sortes de jurons divers et variés), mon fidèle compagnon le Blond et moi étions accompagné de notre ami coréen Yeong-ung et de sa petite amie japonaise.

DSC_0241

Le taxi était notre moyen de transport principal,  grâce à son prix dérisoire. Tarif de base sous les 2 euros, qui augmente tout doucement après 5 à 10 minutes de course.
On s’en tire presque toujours pour moins de 5 ou 6 euros. Autant dire, divisé par quatre, presque rien.

DSC_0243

DSC_0246

Séoul ressemble en beaucoup de points à Tokyo : des buildings de toute parts, une foule omniprésente, une propreté exemplaire et un modernisme extrême.

DSC_0248

D’anciennes constructions traditionnelles sont présentes en pleins centre ville.

DSC_0251

 Des centaines de restaurants à tout les horizons, que va-t-on bien pouvoir manger…

DSC_0253

Notre premier repas sera le fameux Samgyeopsal, ou encore yakiniku coréen (viande grillée).
On choisit une catégorie de viande, sa boisson, et le reste est amené en accompagnement, à volonté, le tout pour moins de 10€ par personne !
On fait griller sa viande, qu’on trempe ensuite dans une sauce à base de miso, que l’on pose ensuite dans une feuille de salade, avant d’y empiler du negi (mini poireau) émincé, kimchi (légumes fermentés au piment) , et/ou ail.

DSC_0262

Gimbap, sorte de gros maki-zushi coréen, environ 70cts.

DSC_0268

Suite du programme, le quartier commerçant traditionnel d’Insa-dong. On y trouve toutes sortes de petites échoppes de souvenirs, habits, bibelots etc.
La particularité du bâtiment en photo ci-dessus ou ci-dessous est qu’il ne comporte presque pas d’escalier, son architecture étant construite en spirale.

DSC_0272

DSC_0280

Fan-service

DSC_0283

Don-pan : Pain au caca… en forme de caca. (1,40€)

DSC_0286

« Le caca j’ai goûté, c’est bon ! »
(bon certes, il s’aggit de pâte de haricots rouges, mais ça s’appelle réellement pain au caca)

DSC_0291

Ancien habit traditionnel coréen.

DSC_0292

 Babioles moches en tout genre.

DSC_0295

DSC_0303

Allons trouver un calme au milieu de toute cette agitation…

DSC_0307

…avec une bière bien sûr.

DSC_0320

DSC_0323

En route pour Myeong-dong, le plus grand district commerçant et touristique de la ville qui s’étend sur pas moins d’un kilomètre carré.
On y trouve de tout ; habits, cosmétiques, restaurants, clubs, bars, cafés, karaoke etc.

DSC_0327

Impossible de faire 2 pas dans les rues de Séoul sans apercevoir des stands de nourriture.
Le stand en photo ci-dessus propose de gauche à droite :
– omuk : contrairement au oden japonais auquel il se rapproche,
l’omuk est à base de pâte de poisson frite, et trempée dans un bouillon de dashi
– sorte de pancake au miel
– chijimi : pancake aux légumes
– topokki : petits cylindres de pâte de riz dans une sauce très relevée à base de piment.

Tout se situe en moyenne autour de 1 ou 2€.

DSC_0331

Trois minutes de taxi et 1€50 plus tard, nous montons dans un téléphérique menant à la tour de Séoul.

DSC_0346

Tout en profitant d’une belle vue sur la ville, et ce n’est que le début.

DSC_0352

La N Seoul Tower, tour de télécommunications, est ouverte au public et dispose d’un grand observatoire panoramique à 360°, elle mesure quelques 237m et surplombe la ville du haut d’une colline.
Le pilier principal est couvert d’écrans (ou projections ?) et affiche des animations colorées !

DSC_0356

Un abruti s’amusait avec le spot lumineux…

DSC_0360

DSC_0362

DSC_0367

 DSC_0386

 Une des nombreuses vue depuis l’observatoire panoramique mais la meilleure vue est celle depuis…

DSC_0376

… les très spacieuses toilettes des hommes !

DSC_0374

  Petite bière depuis les toilettes d’ailleurs, en profitant de la vue. Oui, on avait tout prévu ! =D

DSC_0420

On croyait alors pouvoir enfin nous reposer de cette première journée épuisante, quand Yeong-ung nous amène alors à Jimjilbang, sans nous dire de quoi il s’agissait vraiment …

DSC_0421

(Je me permet d’emprunter la description très réussite d’une confrère blogueuse)

En Corée, le bonheur après une bonne séance de sport, c’est le jimjilbang, version très fortement améliorée du sauna.

Dans la première partie du bâtiment, femmes et hommes sont séparés :  logique, les bains se prennent nus… La pièce se compose généralement d’un premier bain tiède légèrement bouillonnant, d’un second bain avec de la boue dedans, puis d’un troisième bain extrêmement chaud, voire brûlant !

Ensuite le sauna lui-même : on cuit pendant quelques minutes avant d’aller se jeter dans le bassin d’eau froide, où il y a aussi des jets massants, puis retour au sauna et on recommence le tout ! […]

Et quand on croit avoir atteint le paradis, il est temps de redescendre sur terre et d’enfiler un merveilleux pyjama, presque aussi seyant qu’une tenue de moine bouddhiste, et d’aller dans la pièce commune mixte. La Corée, c’est vraiment le pays du sex appeal !

Et là, d’innombrables pièces allant du sauna à la pièce tempérée et au « freezer », des coins pour dormir, des salles de télévisions, des ordinateurs, de la nourriture, et même une salle de sport et un home cinéma !! De quoi y rester pendant des heures, d’ailleurs les coréens y restent parfois toute la nuit. Car ces établissements ne ferment jamais !

Si vous avez l’occasion d’aller en Corée, ne ratez surtout pas le jimjilbang !!

(Source : http://bit.ly/Ry9yxj ) 

On peux bien sûr y dormir. Cependant pas de lits, on dors donc par terre soit dans les salles prévues à cet effet mais accompagnée de ronflements infernaux, ou bien dans la salle commune. Un oreiller est fourni (youpi !)

Des hommes nus ! (ou presque) (*^^*)

DSC_0425

Oui, il y aussi une salle de jeu.

429531_285079044899357_1096848058_n

__________________________________________________

DSC_0430

Une heure et demi de sommeil (le sol, c’est pas confortable…) et nous nous remettons en route pour la suite du périple, direction le village Hanoks de Nansangol.

Ce village se compose de cinq maisons coréennes traditionnelles réaménagées d’un pavillon et d’un étang, ce qui en fait un joli endroit pour se promener. 
Entrez par la porte de devant et vous verrez la vaste vallée en contrebas ainsi que le Cheonugak à gauche de l’étang, joli endroit où sont organisées des représentations culturelles. Les cinq maisons traditionnelles ont été reconstruites d’après le modèle des maisons traditionnelles de la dynastie Joseon. Les maisons sont représentatives de différentes classes sociales, depuis celle des paysans communs jusqu’à celle de la classe royale. Les maisons sont meublées afin de mieux apprécier la vie quotidienne de l’époque. […]  Des jeux traditionnels tels que le ‘Neolttwigi’ (saut en largeur), le ‘Tuho’ (lancer de flèchettes) et le ‘Yunnori’ (lancer de quatre bâtons de Yut) sont à la disposition des visiteurs. […] Une capsule témoin a été placée dans le village pour marquer les 600 ans de la ville de Séoul. Enterrée en 1994, elle sera ouverte dans quatre cents ans. (Source : http://bit.ly/RybIx2)

DSC_0434

La capsule porte la signature de représentants de plusieurs pays accompagnée d’un message.
Notre cher ex président Jacques Chirac en fait d’ailleurs partie.
(On peux voir la tour de Séoul en arrière plan)

DSC_0438

DSC_0443

DSC_0448

DSC_0454

DSC_0455

DSC_0462

Ce est un « réfrégirateur », on y conservait apparemment les éléments périssables.

DSC_0463

DSC_0468

Ce « four » servait à faire la cuisine.

DSC_0469

DSC_0473

DSC_0475

DSC_0476

DSC_0518

Anciens habits traditionnels. Le Roi au centre, et deux policiers à droite et à gauche. On s’y croirait ! (ou pas)

DSC_0525

À midi : jajangmyeon : nouilles de blé couvertes d’une sauce à base de pâte de graines de soja noires salée, légumes et morceaux de viande.

En Corée, on mange à l’aide de baquettes plates en métal contrairement aux baquettes en bois ou en plastique dans les autres pays asiatiques.

DSC_0529

Le ventre plein, nous sommes prêt pour la visite du Palais Gyeongbokgung.

Gyeongbokgung, aussi appelé Palais de Gyeongbokgung ou Palais de Gyeongbok, est un palais royal situé au Nord de Séoul en Corée du Sud. D’abord construit en 1394 puis reconstruit en 1867, c’est le principal palais des cinq grands palais construits sous la dynastie Joseon. Le nom du Palais, Gyeongbokgung, est traduit en français par Palais du bonheur resplendissant.

Quasiment détruit par le gouvernement Japonais au début du xxe siècle, l’ensemble du palais retrouve doucement sa forme originale. Ainsi en 2009, environ 40 % du nombre original de bâtiments sont encore debout ou ont été reconstruits. (Wiki)

DSC_0544

DSC_0546

DSC_0548

La salle d’audience principale de Gyeongbokgung.

DSC_0549

DSC_0555

DSC_0576

DSC_0579

DSC_0580

DSC_0587

DSC_0591

DSC_0595

En route pour le marché aux poissons de Noryangjin…

DSC_0596

….mais d’abord petit arrêt topokki !

DSC_0640

Le marché aux poissons de Noryangjin est un marché de gros qui existe depuis 80 ans.  Le marché abrite plus de 800 étals, ce qui en fait le plus grand de Corée. On peut y acheter toutes sortes de poissons, comme par exemple des flets et des dorades japonaises vivants que l’on peut consommer en sashimi, ainsi que des maquereaux, des balaous et des sabres de mer que l’on peut faire griller. On y trouve également calmars, crabes royaux, palourdes, crevettes et une quantité d’autres créatures marines. Une zone entière du marché est dédiée aux fruits de mer traités, notamment aux poissons salés (conserves de calmars, crevettes salées et assaisonnées), poissons séchés et sashimis. (Source : http://bit.ly/RyeeTK)

DSC_0638

DSC_0613

DSC_0612

Pour déguster des sashimi frais, rien de plus simple, on choisit un poisson dans un aquarium et on nous le découpe en tranches sur place.

DSC_0625

On apporte ensuite le poisson fraîchement découpé dans une Chojangjip (litt, « restaurant qui vend de la sauce pour poisson »).
Nous avions de même prit une soupe aux légumes et carcasses de poissons.
Je n’ai plus souvenir du prix du poisson mais il me semble avoir dû payer environ 15 euros pour  l’ensemble du repas (l’accès au restaurant ne coûte que 2€ si on n’y amène son poisson).

DSC_0623

De la même manière que le samgyeopsal on trempe le poisson dans une sauce piquante avant l’enrouler dans une feuille de sésame ou de laitue, accompagné d’ail, negi, etc.
Ou encore à la japonaise avec wasabi et sauce sauja.

Mesdames et Messieurs, j’ai testé pour vous, le poulpe vivant !
Certes, il est mort mais bouge toujours, d’où le « mort-vivant »

Il est en effet possible d’acheter des petits-poulpes vivants au marché, de les emmener au Chojangjip et de se les faire servir fraîchement découpés, tout tortillant dans l’assiette.
Certains courageux mangent le poulpe entier vivant, le mâchant longuement pour s’assurer de le tuer avant de le manger. J’essaierai un jour… peut-être… ou pas.

DSC_0641

DSC_0648

DSC_0662

 ↑ Rapide passage par la gare de Séoul… ↓

DSC_0665

DSC_0669

…avant de monter dans un bus sur-bondé en direction de la ville natale de Yeong-ung, située à mi-chemin de notre destination du lendemain.

DSC_0671

Dernier encas  de la journée accompagné de quelques pichets de bière dans un bar-restaurant que notre ami avait l’habitude de fréquenter à l’époque du lycée.

DSC_0678

Nous avons ensuite passé la nuit dans une superbe chambre d’hôtel sur-équipée pour moins de 20€ la nuit !

DSC_0677

__________________________________________________

Nous avons passés une bonne partie de la journée suivante…

DSC_680

 …au ski ! dans une toute petite station composée de trois pistes et demie.
Malheureusement, s’agissant de la fin de la saison, la neige était à 100% artificielle, et les pistes étaient couvertes à trois quart de verglas… (T_T)

DSC_681

Un ami de Yeong-ung nous avait rejoint pour les deux derniers jours.

DSC_0690

Retour en ville, non loin de la station de ski, afin d’effectuer nos courses pour le repas du soir.

DSC_0689

Le prix de la viande dans ce pays est ahurissant, on dépasse rarement les 2€/100g, même sur de beaux morceaux.

DSC_0691

(Avez-vous repéré les petits poissons dans la bouche des gros ?)

DSC_0718

Quelques dizaines de minutes de bus plus tard, nous voici parvenu à la maison que nous avions loués pour la soirée et la nuit.

DSC_0716

DSC_0692

Bières, soju, viande, légumes, riz et autres sauces plus piquantes les unes que les autres, tout est présent pour…

DSC_0701

un barbecue de rêve !!
( Après avoir tout installé afin de manger au fur et à mesure à l’extérieur, le froid à eu raison de nous… ↓ )

DSC_0709

Je vous ai pas dit, déjà, que la cuisine coréenne c’est juste trop bon ?

Je n’ai évidemment pas pu échapper au « shakkon », cette pratique consistant à ouvrir un trou dans la bas d’une canette de bière avant de la boire d’une traite par ce même orifice en faisant appel en l’ouvrant par le haut ?

DSC_0713

__________________________________________________________________

Retour en direction de la  capitale le lendemain matin.

DSC_0719

Moi qui pensais que le système d’information des bus japonais était avancé, c’était sans connaître celui de la Corée.
Un grand écran présent à la plupart des arrêt affiche toutes les informations sur les prochains bus, mais aussi les news et la météo du jour en direct et tout pleins d’autres choses encore, ah, et ça parle beaucoup aussi !
(Prenez en de la graine RATP, tbc et cie !)

IMAG0400-002

Nous avons passés la dernière journée à Everland Resort, le plus grand parc d’attraction coréen et second mondial au niveau satisfaction des visiteurs !

Le complexe de loisirs appartient à Samsung et ne génère pas de revenu, et si j’ai bien compris les explications de mon ami, a été bâti pour permettre au patron de Samsung de venir s’y amuser, entre autre sur la route qui entoure le complexe au volant de sa Formule1.

DSC_0722

DSC_0724

 Nous avons bien dû essayer une quinzaine d’attractions différentes.
(On a bien essayer de convaincre le Blond, mais rien n’y a fait…)

(…il devait préférer celles pour enfants  :p )

Le complexe comporte aussi un parc à thème, un zoo, un parc aquatique, un musée d’art et plusieurs hôtels.

DSC_0752

Un bus nous escorte au travers du parc aux tigres et aux lions

DSC_0753

DSC_0754

DSC_0767

DSC_0771

Puis à travers le parc aux ours, le tout accompagné de la joyeux voix du chauffeur/guide.

DSC_0778

DSC_0807

Spectacle d’otarie par ci,

DSC_0819

ou encore spectacle de Tarzan (?) et d’animaux dressés. (Un chien qui joue du piano, un singe qui fait du skateboard et de la batterie, etc. )

DSC_0832

DSC_0835

DSC_0848

DSC_0873

DSC_0875

DSC_0877

DSC_0878

Nous sommes ensuite aller passer la soirée et la nuit chez  les parents de Yeong-ung, des gens formidables qui nous ont merveilleusement accueillis.
Une bonne partie sa famille était de même venue le voir avant son départ à l’armée, pour un service militaire obligatoire de deux ans.

Debout à 6h du matin afin de se préparer pour le retour au Japon, mais d’abord, petit-déjeuner avec un bimbimbap bien relevé pour un un réveil assuré !

Bilan :  la bouffe est extra, les prix sont extra, les gens sont sympas, pleins de choses à voir
bref, la Corée, c’est cool !
Dépaysement assuré.

Et ne manquez pas de lire mon second article sur la Corée du Sud. (coming soon !)

 

 

7 réponse à Voyage en Corée du Sud (Mars)

  • Louis

    Ca valait totalement le coup de faire un article sur la Corée, ça a l’air super (mieux que le Japon?).
    Puis il m’a éclaté le PDG de Samsung qui fait comme Cartman, il se construit un parc d’attraction mais pour pouvoir le garder il est obligé de laisser entrer des visiteurs x)
    Prochain article tu nous fait une vidéo où tu danses Gangnam Style c’est bien ça ?

  • delphine (maman)

    formidable reportage, superbes photos, supers articles, et toujours un grand bravo à notre guide culinaire !!!

  • unkichikun

    J’étais pas sûr de vouloir aller y faire un tour, ou d’avoir le temps. Mais le « pain au caca » m’a définitivement convaincu! \o/
    A moi la corée!!!

  • Chloé

    Même si ton article portait sur la Corée, ça m’a rendu nostalgique du Japon.. Sans doute les toilettes super propres :’)
    Tes photos sont superbes comme d’habitude!
    Et sinon, il était bon le poulpe malgré le fait qu' »il bouge dans [ta] bouche »? ^^

    • Alexandre Annabi

      très bon ! essaie un jour ! (^^♪

      • François

        ça m’étonnerait que ça arrive un jour 😮

        • Alexandre Annabi

          je me doute… (´Д`)

Laisser une réponse

Commentaire de l'Article